Imprimer

Antiulcéreux

anti-ulcereuxUn Glossary Link ulcère est une cavité creusée dans la paroi de l'estomac ou du duodénum.
Les médicaments prescrits contre un ulcère ont pour but de combattre les symptômes, d'aider la cicatrisation de la plaie, et, à long terme, d'éviter la récidive, fréquente dans ce type de maladie.
Les sucs gastriques sécrétés dans l'estomac contiennent, entre autres substances, de l'acide chlorhydrique, différents enzymes qui décomposent les aliments, et une couche muqueuse dont le rôle est de protéger la paroi gastrique contre l'attaque de l'acide.

Un ulcère se forme en raison d'un déséquilibre de ce système qui permet l'attaque des parois par l'acide gastrique.
Le rôle des antiulcéreux est donc d'agir sur les glandes qui produisent les sucs gastriques.
L'acide gastrique sécrété et le contenu acide de l'estomac peuvent être neutralisés par des médicaments antiacides.
Il existe également des substances capables de protéger la muqueuse, comme le sucralfate, qui se dépose comme une nouvelle couche muqueuse sur la paroi.
Le traitement doit être suivi en général durant 4 à 6 semaines pour un ulcère duodénal, 6 à 8 semaines pour un ulcère gastrique.
Souvent les symptômes se calment avant que l'ulcère ne soit parfaitement cicatrisé. Il est donc important de ne pas interrompre le traitement de façon prématurée.

Différents antiulcéreux

Les antiacides

Ils contiennent aujourd'hui des sels de magnésium et d'aluminium. Le bismuth, responsable d'effets secondaires désastreux, est totalement abandonné.
Les antiacides neutralisent l'acidité du suc gastrique et protègent la paroi de l'estomac des agressions acides.
Leur action sur la douleur est relativement rapide mais ne dure que le temps de la présence du produit dans l'estomac.
Il est ensuite évacué vers l'intestin et rejeté avec les selles.

 

anti-ulcereuxLe sucralfate

Ce produit est un mélange d'aluminium et d'un sucre très répandu, le saccharose.
Lorsque le contenu de l'estomac est acide, le sucralfate a la propriété de lier les protéines situées à la surface de la muqueuse.
Il forme ainsi une couche qui protège les parois contre les agressions acides.
Commes les antiacides, le sucralfate a une action assez rapide mais limitée dans le temps.
Il est très utilisé pour prévenir les effets secondaires digestifs des anti-inflammatoires.

 

Les antiH2

On désigne sous le nom d'antiH2, les antagonistes des récepteurs à l' Glossary Link histamine.
Ces récepteurs situés dans les cellules de la muqueuse gastrique augmentent la sécrétion d'acide chlorhydrique lorsqu'ils sont stimulés par l'histamine, un médiateur chimique des cellules que l'on retrouve aussi dans l'allergie.
Les antiH2 ont révolutionné le traitement de l'ulcère dès leur commercialisation en 1976.
Pour la première fois, on disposait d'un Glossary Link médicament capable de neutraliser l'acide et d'en diminuer sa production.
Ils sont administrés en prise unique quotidienne, le plus souvent le soir, à des doses différentes en période aiguë ou en prévention des rechutes.
D'un rapport coût-efficacité imbattable, ils sont le médicament de Glossary Link base des ulcéreux chroniques.

 

Les inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP

Les IPP agissent directement sur le mécanisme cellulaire de fabrication de l'acide dans l'estomac : c'est la pompe à protons qui permet aux glandes de transformer un ion hydrogène neutre en ion acide.
Commercialisés au début des années 90, ils sont devenus le traitement de référence des poussées aiguës d'ulcère mais aussi des troubles du bas oesophage : reflux ou oesophagite peptique.
Les taux de guérison sont excellents, avec une durée raccourcie de la maladie.
Relativement plus chers que les antiH2, les IPP ne sont pas conseillés en traitement d'entretien quand ces derniers sont efficaces.

La prévention des récidives

Elle repose en partie sur les médicaments, de préférence les antiH2, et sur la suppression de toutes les habitudes agressives : aliments épicés ou acides, alcool, tabac.
Les découvertes les plus récentes confirment que le facteur essentiel des récidives d'ulcère de l'estomac est la présence au fond des cellules d'un germe particulier, l'hélicobacter pylori.
En éradiquant ce germe, on supprime presque toutes les récidives.
Pour atteindre ce but, le médecin utilise l'association de trois médicaments pendant au moins quinze jours : un IPP, un antibiotique du groupe de la pénicilline et un Glossary Link antibiotique d'un groupe très différent.

Effets secondaires

Les médicaments antiacides peuvent entraîner un trouble du transit intestinal, diarrhée ou constipation selon le produit, en cas de prise prolongée et à forte dose.
L'aluminium capte le fer et les phosphates, ce qui peut engendrer des carences à long terme.
Le Glossary Link magnésium n'est pas indiqué chez les malades atteints d'insuffisance rénale.
Les antiH2 ont des effets secondaires en principe bénins mais très divers : douleurs musculaires, vertiges, nausées, troubles du transit par exemple.
Les IPP ont peu d'effets secondaires mais ils s'associent mal avec d'autres médicaments, que le médecin doit connaître.