Imprimer

Saignements vaginaux

saignements-vaginaux3On ne parle de saignements vaginaux que lorsque l'écoulement anormal de sang par les voies génitales survient en dehors des règles normales ou prolongées.
Trois situations très différentes se présentent :

- La femme est jeune mais n'est pas enceinte.
- La femme est enceinte
- La femme est ménauposée ou en période de ménopause.

Les saignements peuvent êtres francs, avec écoulement de sang rouge qui, au contraire des règles a tendance à former des caillots.
Ils peuvent être plus discrets, teintant de rose les mucosités normales du vagin.
Les saignements vaginaux surviennent à n'importe quel moment, mais il est intéressant de noter s'ils reviennent à une date fixe du cycle ou s'ils sont favorisés par les rapports sexuels, accompagnés de douleurs abdominales ou vaginales ou de tout autre signe.
Il faut distinguer les saignements urinaires habituels dans les infections de la vessie et qui peuvent simuler un saignement vaginal.

Causes

Chez la femme jeune en dehors de la grossesse connue, les causes les plus fréquentes sont l'interruption spontanée d'une grossesse débutante, la grossesse extra-utérine, les infections et tumeurs du vagin, du col utérin, du corps de l'utérus, de la trompe, l'endométriose et les tumeurs de l'ovaire.
On voit également souvent des saignements qui compliquent une contraception orale (pilule minidosée) ou locale (stérilet).
Chez la femme enceinte, le saignement vaginal est un signe inquiétant de menace d'avortement ou d'accouchement prématuré.
Les anomalies de forme ou de position du placenta, la môle hydatiforme sont les autres éventualités, aussi inquiétantes.
Après l'accouchement, des saignements persistants indiquent souvent qu'il reste un fragment de placenta non évacué naturellement.
Chez la femme plus âgée ou ménopausée, les saignements vaginaux font avant tout penser à un fibrome utérin ou à un cancer de l'utérus, parfois aux effets secondaires d'une Glossary Link thérapeutique hormonale substitutive de la ménopause ou d'un traitement Glossary Link anticoagulant prescrit pour une autre maladie.

Traitement

Tout saignement en dehors des règles normales justifie une consultation chez le médecin.
Par un examen clinique et un interrogatoire, il s'efforce de déterminer l'origine du saignement et sa cause éventuelle.
Il complète cette recherche selon les cas par des examens de laboratoire, une échographie abdominale, une hystérographie, une biopsie de l'utérus ou un frottis du col, éventuellement par une coelioscopie.
L'objectif est de déterminer la cause exacte du saignement pour choisir le traitement spécifique adapté.
On traite d'abord la cause.
Un traitement complémentaire à Glossary Link base de fer peut être nécessaire si les saignements ont provoqué une anémie avec épuisement des réserves de fer.
Une transfusion sanguine est indiquée en cas de pertes brutales et importantes, avec chute de la tension artérielle.
Quand le traitement médical s'avère insuffisant, il est normal que le médecin propose une hystérectomie ou Glossary Link ablation de l'utérus, car des saignements prolongés finissent par épuiser l'organisme même s'ils ne sont pas abondants.

Evolution

Les saignements vaginaux disparaissent normalement dès que la cause identifiée a été traitée : guérison des infections, ablation et destruction des tumeurs, des fibromes, des kystes ou des polypes, évacuation d'un oeuf mort ou d'un fragment résiduel de placenta, modification des méthodes de contraception.

Que peut-on faire soi-même?

Il est préférable de ne rien faire, notamment de s'abstenir de remèdes symptomatiques, tant que la cause n'est pas connue avec certitude.
En cas de menace d'avortement spontané, il est inutile d'espérer maintenir une grossesse dont l'oeuf est probablement mort.

Attention

Tout saignement qui survient plus de six mois après la ménopause justifie une consultation médicale.
Un saignement vaginal n'est pas une maladie en soi.
C'est le symptôme  d'une maladie ou d'un accident de la grossesse.
C'est cette maladie qui peut être grave, comme elle peut guérir en quelques jours sous traitement médical.