Imprimer

Gant de crin

gant_de_crinAh ! Le gant de crin !
Nos grands-mères n’utilisait que lui pour faire peau douce !
Et encore aujourd’hui, il est au top des accessoires « belle peau » des soins corporels.



Mais son utilisation, de nos jours est détournée.
Faisons un tour d’horizon de tout ce qu’il sait faire !

 

Le « crin » c’est quoi ?

C’est tout simplement le poil long et rude qui pousse au cou et à la queue de certains quadrupèdes, notamment le cheval et dont on fait divers usages tel des archets, pinceaux, balai et …gants de crin.

Ce crin « animal » est nettoyé, stérilisé. Et ensuite tricoté en lanières et gants.

De nos jours, de nombreux ustensiles de toilette sont fait de crin « végétal » issu de l’agave, du palmier nain ou du tampico.
C’est une matière filamenteuse analogue au crin « animal » mais ici, extraite de végétaux.

 

Pourquoi exfolie-t-on la peau ?

Jour après jour, notre peau se desquame en milliers de lamelles de cellules de peaux mortes et l’exfoliation de celles-ci permet de réactiver le renouvellement cellulaire de la peau en Glossary Link stimulant la Glossary Link circulation sanguine permettant ainsi à la peau de s’oxygéner et de mieux respirer.

C’est durant l’hiver, une fois par semaine, lorsque la peau de notre corps étouffe sous nos vêtements épais qu’il faut l’aider à se débarrasser de son manteau de cellules mortes.

 

Comment ?

En effectuant de doux mouvements de massage circulaires et ascendants (en remontant toujours vers le haut du corps, sens de la circulation sanguine) sur la face arrière des mollets puis des cuisses et sur les fesses. Insistez sur les zones rebelles, siège de  la cellulite afin de désépaissir le tissu adipeux sous-cutané. Inutile « d’appuyer fortement » le gant de crin sur la peau, vous la blesseriez.

Pour le dos, endroit difficilement accessible à nos mains, utilisez plutôt une lanière de crin.

Le gant de crin doit s’utiliser de préférence avant la douche ou le bain. L’eau additionnéé de produits détersifs amollit la peau qui s’irrite alors parfois au contact du gant de crin.

 

Pour qui ?

D’abord pour les femmes qui ont la peau mate et résistante.

Mais également pour toutes celles qui n’ont pas la peau réactive au moindre frottements et qui modère et alterne la force de leurs mouvements en « doux » et « très doux », en évitant donc la friction « appuyée ».

Peau sensible et très sensible, s’abstenir sinon gare aux irritations ! Tournez vous plutôt vers les gels douches exfoliants, bien plus doux pour votre peau délicate.

Si vous avez quelques veinules apparentes ou des vergétures dirigez-vous également vers les gels douches exfoliants ou utilisez un exfoliant en poudre que vous passerez au gant de toilette.

Pensez aussi à la loofa, éponge exfoliante légèrement rêche mais plus douce que le gant de crin et non irritante qui convient mieux aux peaux délicates.

 

Et l’épilation ?

Un massage doux de la peau des jambes au gant de crin redressera les poils et préparera à l’épilation notamment si vous utilisez un épilateur électrique.

 

Quels effets  et quels résultats ?

Le gant de crin stimule la circulation sanguine. Vous commencerez d’abord par ressentir le picotement du gant de crin puis un échauffement signe que la circulation sanguine est activée. Votre peau virera au rouge écrevisse, un peu comme sous l’effet d’un coup de soleil. Débarrassées des cellules mortes et la circulation sanguine réactivée, la peau pourra à nouveau s’oxygéner et respirer normalement et le renouvellement cellulaire s’effectuer sans s’essoufler.
Votre peau retrouve son énergie et est plus Glossary Link tonique, plus ferme.

Dans les hammams, le gant de crin est souvent utilisé avec un savon noir.

Pensez à hydrater et nourrir votre peau avec des huiles essentielles naturelles de plantes. Evitez les eaux de Cologne qui assèchent la peau.